0041754237741

Chers Visiteurs, 

DERNIÈRE INFORMATION DE L’ÉTAT FÉDÉRAL

« RE-OUVERTURE ÉVENTUELLE LE 8 JUIN ». « Décision qui sera prise par l’OFSP le 27 MAI 2020 »

Pour les massages Naturistes , si je ne trouve pas d’accord , et si les Institutions ne font pas la différence entre du massage naturiste et de la Prostitution pure.

Mon Institut changera et deviendra un Institut de massage classique ( non naturiste)accompagné de thérapeutes.


Il me tient à coeur de vous écrire et de tenter de vous expliquer ma situation qui devient un Combat, j’ espère sincèrement le gagner et pouvoir être entendu par les Autorités compétentes de notre pays la Suisse.


Comme tous, l’ arrêt de toutes activités professionnelles le 17 Mars 2020 et le semi confinement a été une belle et bonne décision.
Nous avons tous faits de notre mieux et respecté les conseils sanitaires de préventions de l ‘OFSP et nous continuerons encore et encore.


La reprise du travail se fait comme vous le savez en trois étapes avec trois dates différentes. 


Le 27 Avril 2020

Le 11 Mai 2020

Le 8 Juin 2020 ( date à laquelle , par exemple, les piscines récréatives ouvrent, TOUT LE MONDE DANS LE MÊME BAIN )


En ce qui concerne mon Institut et mon travail que j’avais hâte de reprendre m’ a été refusé par la Confédération. 


J’ ai donc écrit le 20 Avril 2020 d’ abord par lettre Manuscrite en expliquant ma situation auprès de Madame La PRÉSIDENTE : Simonetta Sommaruga et également auprès de Monsieur Antonio Hodgers qui est conseiller d’état du Canton de Genève et ensuite par mail.


« Au moment où je vous écris ( le 15 Mai 2020)  j’ ai reçu une lettre de Monsieur Mauro Poggia m’ indiquant que mes massages erotico-sensuels sont bien interdits par l ‘Ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le COVID-19. « 

Quant à la réponse du Conseil Fédéral : JE PEUX OUVRIR tant que je n ‘ai pas de relations sexuelles.

« CHERCHER L’ERREUR « 


Je suis Masseuse naturiste,  mon institut est une SARL enregistrée au registre du commerce et affiliée à la TVA, je suis gérante et salariée de mon entreprise.


Les deux raison pour lesquelles ,  je ne peux pas ouvrir comme j’ aurai pu le faire le 27 Avril 2020 est que je masse nue et toutes les parties du corps et parce que j’ ai été dans l’obligation pour ouvrir mon établissement de m ‘enregistrer auprès des Services de Police compétents.


Mon activité est assimilée à un Service de Prostitution , ce qui n est pas le cas puisque je ne vends pas de relations sexuelles .


J’ érotise mon Massage,  ce qui est bien différent. 
Lorsque j’ ai demandé pourquoi je ne pouvais pas ouvrir , on m’ a répondu : Chère Madame,  vous êtes enregistrée en tant que Salon de Massage , je pensais avoir été enregistré en tant qu’ institut de massage Tantra naturiste.


A ce jour,  les instituts de massages plus classiques ainsi que tous les secteurs où le contact se veut rapproché ,  comme les salons de coiffure,  les esthéticiennes etc…sont ouverts et se sont donc adaptés aux mesures de protections sanitaires, masques FFP2, désinfection des matériaux et autres…et apparemment , l’ adaptation est comprise et appliquée. 


Avant le COVID-19 en mon institut les mesures d ‘hygiène étaient les suivantes :
Douche obligatoire avant et après. Changement des linges après chaque Massage. Nettoyage de la cabine.Ce qui est évident.


Désormais je rajoute donc:
Port du masque FFP2.Gel Hydroalcoolique pour les mains.Nettoyant Hydroalcoolique pour toutes les surfaces ( j’ utilise à la base de la Javel)Fournir à ma clientèle masques FFP2 et veiller à ce que vous ne touchiez aucune poignées de porte ( par exemple) , liste non exhaustive bien sûr. 


Il faut savoir que pour un massage plus classique ,chez un ostéopathe ou soin chez une esthéticienne pour des épilations intimes par exemple , c ‘est exactement la même chose et de façon identique ,  vous devrez vous déshabiller :
Soit pour vous faire masser, soit pour vous faire manipuler, soit pour vous faire épiler. 


Donc, nous sommes bien d’accord, on vous touche à mains nues avec bien évidemment le port du masque FFP2. Chez moi c’ est identique.
Sur Ordre de l’état , je ne peux pas exercer , c est curieux toutefois comme approche.


Et je n’ ai à ce jour aucune date pour ouvrir alors que tous les autres commerces ou prestataires de service en on une !! Même les ZOOS

Ceci est une grande injustice. 
Premièrement , tout est mise en œuvre scrupuleusement avec les mêmes conditions sanitaires données par l.’0FSP qu’un institut de massage classique ou autre service de soins à la personne. 


D’une part , parce que j’ ai beaucoup investi avec mes propres deniers pour créer mon concept , parce que j’aime mon métier et d’autre part , je cours à une faillite avérée. 


Comme tous gérants et salariés , j’ ai droit au chômage partiel ainsi que le prêt de 10% de mon chiffre d affaire annuel,  mais c est un prêt et insuffisant pour maintenir mon entreprise si on continue a m’ empêcher d ‘exercer.


Je suis célibataire donc personne pour m’ aider dans ma vie privée ni pour payer mes factures personnelles , loyer, nourriture etc..


Et surtout, je reçois pas moins de 20 appels par jour ou je prends le temps d expliquer ma situation : réponse de la clientèle : Gabrielle c’est ABSURDE .


Personne ne comprend et je me dois d’ expliquer le pourquoi du comment. 
Voilà pourquoi , j’ai créé cette nouvelle page.
Pour vous expliquer la SITUATION qui devient GROTESQUE.


Il ne faudrait pas que les conditions sanitaires  contre le COVID-19 ne deviennent des conditions de MORALITÉ du COVID-19. 

J’ ai donc l’intention si je suis encore mise à l’ écart de devoir me faire entendre et de mener combat.


Je vous remercie de m’ avoir lu et espère très sincèrement trouver une Issue favorable  à ceci et de vous recevoir de nouveau dans mon Institut. 


Chaleureusement. 
Gabrielle.